Les Services

Santé Voyages - Hépatite A

Notre site est en cours de réactualisation, et contient plusieurs informations erronées, veuillez nous en excuser

Carte des zones d'endémie

Agent pathogène

L'hépatite A est une maladie à transmission oro-fécale associée aux conditions sanitaires des pays. Dans les pays industrialisés, les contacts avec le virus sont rares, les voyageurs en zone d'endémie sont donc plus réceptifs lorsqu'ils le rencontrent. Avant l'âge de 6 ans, l'hépatite A est souvent asymptomatique. Chez l'adulte dans 70% des cas, elle se manifeste par un ictère franc (jaunisse). La gravité de la maladie augmente avec l'âge et le risque d'hépatite fulminante peut aller jusqu'à 2% pour les plus de 50 ans. A cette phase, le pronostic vital est défavorable malgré le recours à la transplantation hépatique.

Le risque de contracter la maladie est 40 fois supérieur à celui de la typhoïde. La personne atteinte est contagieuse plus d'une semaine avant l'apparition des signes, et les enfants sont les vecteurs majeurs de cette maladie. La vaccination permet donc de limiter la diffusion de l'agent pathogène.

Prévention

Le lavage des mains et le respect des règles d'hygiène de base sont primordiaux.

La vaccination chez l'adulte et l'enfant se fait par une injection d'AVAXIM ou d'HAVRIX (720 de 1 à 15 ans, 1440 au delà de 16 ans) avec un rappel dans les 6 à 12 mois de préférence et éventuellement jusqu'à 5 ans après la première injection. L'immunité après deux injections peut être considérée comme acquise à vie, toutefois en cas de doute une sérologie avec recherche d'IgG aidera à lever l'incertitude. 

Un vaccin associant hépatite A et B (Twinrix) existe pour l'adulte ou l'enfant (< 15 ans). Pour acquérir, une immunité, il est nécessaire de suivre le même protocole que la vaccination contre l'hépatite B seule à savoir M0, M1, M6.

Protocole vaccinal