Les Services

Santé Voyages - la Turista

La turista ou diarrhée du voyageur

La turista ou diarrhée du voyageur est très fréquente mais rarement grave. Le plus souvent, l’épisode survient 3 à 5 jours après l’arrivée sur le lieu de séjour et disparaît spontanément en quelques jours. La turista se manifeste par des selles liquides (> 3 / jour), accompagnée d’un ou de plusieurs autres symptômes : douleurs abdominales, vomissements (et parfois fièvre et selles glaireuses ou sanglantes).
Chez la majorité des patients, les signes disparaissent spontanément en trois à cinq jours.
La cause est essentiellement infectieuse, avec une prédominance bactérienne (en particulier, Escherichia Coli) mais aussi virale et parasitaire.

L’Amérique latine, l’Afrique et Asie du sud-est sont des zones à haut risque..

La contamination s’effectue par l’ingestion d’aliments contaminés : fruits, crudités, aliments insuffisamment cuits, fruits de mer, eau de boisson contaminée. Les mains sales et les mouches sont des vecteurs importants de ces agents pathogènes.

Traitement

Le seul objectif est d'éviter la déshydratation  ce qui est particulièrement important lorsque la maladie affecte des enfants ou des personnes âgées.
Le traitement repose d'abord sur la réhydratation, surtout en cas de diarrhée abondante et durable plus ou moins associée à des vomissements. Une boisson équilibrée avec une alimentation riche en sucre suffisent. Les solutés de réhydratation sont recommandés chez les enfants (et éventuellement les personnes âgées). Des anti diarrhéiques (racécadotril), anti spasmodiques et anti nauséeux peuvent être utilisés si besoin.
Dans de rares cas (fièvre, selles glaireuses ou sanglantes) un traitement antibiotique est nécessaire. Une consultation médicale s'impose.

Prévention

La prévention consiste surtout à surveiller son alimentation : peler les fruits, éviter les crudités, cuire les aliments à plus de 65°C, ne boire que des boissons encapsulées et appliquer une hygiène rigoureuse des mains.